Niveau intermédiaire – APPRÉCIATION: Cultiver une attitude de gratitude (2,5 j)

Loading Map....
1000 Trainings Project #: 297

Date/Time
January 19, 2017 - January 21, 2017
9:00 am - 5:00 pm
https://spiralis.ca/produit/pida-coherence/

Contact/Email
Spiralis Consultants

Location
Centre Humanitum-Montreal
4215 rue d'Iberville
Montréal, QC,
Canada

Training Categorie(s):

Tagged with:


Cet atelier vous permet de prendre la pleine possession des valeurs qui vous tiennent à cœur et de développer des stratégies pour les actualiser dans vos vies avec énergie et joie. Cette pleine responsabilisation (qui n’a rien à voir avec la culpabilité) vous invite à vous relier au sens des choix que vous faites à chaque instant. C’est à partir de cet espace de puissance personnelle et de sens de vie que vos conversations retrouveront leur dynamisme.

Nos habitudes de pensée, traduites par nos habitudes communicationnelles, nous enracinent souvent dans un état d’impuissance et en position de victime. Ce déni de responsabilité rend la communication véritable – la sensibilité à soi et à l’autre – impossible. «Je n’ai pas le choix», «Je suis obligée», «Il faut», autant de phrases-prisons qui nous coupent de notre élan vital et de toute forme de co-création avec qui que ce soit.

Cet atelier vous permet de prendre la pleine possession des valeurs qui vous tiennent à cœur et de développer des stratégies pour les actualiser dans vos vies avec énergie et joie. Cette pleine responsabilisation (qui n’a rien à voir avec la culpabilité) vous invite à vous relier au sens des choix que vous faites à chaque instant. C’est à partir de cet espace de puissance personnelle et de sens de vie que vos conversations retrouveront leur dynamisme.

Thèmes abordés

Compréhension

  • L’impact du déni de responsabilité
  • La dynamique sous-jacente à la culpabilité
  • Le passage de la conformité au courage d’être soi

Habiletés

  • Reconnaître et transformer les diktats auxquels nous nous accrochons, et limitent nos choix
  • Transformer ses croyances de devoir et d’obligation
  • Transformer la culpabilité par rapport au passé

Connaissance de soi

  • Rencontrer les parties de soi qui fuient la responsabilité profonde
  • Apprivoiser les conséquences réelles de nos choix à venir
  • Redonner du sens à sa vie et aux orientations que l’on prend

« Il est plus facile et cela demande moins de courage de réagir à ce que les autres ont choisi pour nous plutôt que de prendre notre responsabilité. » Marshall Rosenberg

Renseignements

Modalités d’apprentissage : cet atelier expérientiel se déroulera sous forme de présentations, d’exercices et jeux de rôles, de discussions, d’observation, de feedback et de réflexion

Formateurs : Valérie Lanctôt-Bédard (cert. CNVC) et Jean-Philippe Bouchard (cert. CNVC).

Assistants : Guillaume Lanctôt-Bédard (cand. cert. CNVC) et Anne Brissette (cand. cert. CNVC).

Durée : 2,5 jour. Cette formation se donne jeudi soir, vendredi et samedi.

Clientèle visée : Cette formation s’adresse à toutes les personnes qui aspirent à être complètement engagées dans leur vie et que celle-ci soit remplie de sens ; aux personnes qui veulent faire la paix avec leurs gestes du passé (et ceux à venir).

Préalable : Minimum de 2 jours (ou l’équivalent) de formation de base en dialogue authentique (ou en « CNV / Communication NonViolente » ou « communication consciente »).

Programme d’Immersion en Dialogue Authentique : Bien que cet atelier puisse être pris à la carte, il fait partie du Programme d’Immersion en Dialogue Authentique (7 modules et des Coachings en Dialogue de groupe).Cliquer ici pour davantage d’information sur le Programme d’Immersion.

Références et sources d’inspiration

  • Les Mots sont des fenêtres ou des murs, Introduction à la Communication NonViolente, Marshall Rosenberg
  • Cessez d’être gentil, soyez vrai -vivre avec les autres tout en restant soi-même, Thomas d’Ansembourg
  • Graduating From Guilt, Holly Michelle Eckert
  • Quand la girafe danse avec le chacal, Serena Rust
  • Être heureux, ce n’est pas nécessairement confortable, Thomas d’Ansembourg